mardi 18 décembre 2012

Honte à moi !


Oh la la !!!! plus aucun article depuis le 31 octobre : quelle honte !!!!
J'ai tellement de retard que je ne sais pas par quoi commencer.



Il va y avoir plein de livres bien sûr, mais je ferai un post à part du coup, et plein de choses à raconter.
Un résumé ?
Gaëlle est repartie à Londres mi-septembre en colocation cette fois avec 3 amies à elle.
Alexandre a entamé sa 1ère S et s'en sort bien même s'il a plus que besoin de vacances. Il a aussi eu son code et est passé en mode conduite accompagnée.
Jeff survit chez PSA et le plus dur est à venir avec des licenciements à gérer en 2013.
Et moi j'ai démarré ma saison au club avec toutes les emmerdes (excusez le terme mais il faut ce qu'il faut) qu'on m'avait épargnées jusque là.
Imaginez !
J'ai viré un adhérent.
J'ai refusé un volontaire pour animer et il l'a très, très mal pris (ah les belles insultes par mail ....).
J'ai viré un animateur qui était là depuis 4 ans (ah les belles insultes par téléphone ....)
Même quand on est bénévole, les ressources humaines c'est le plus fun, non ?

Pour le reste, il y a toujours le golf et ces longs week-end passés dans le froid et sous la pluie à taper dans la baballe : moi je dis que c'est un virus que Jeff et moi avons attrapé là. C'est vrai quoi, on serait pas mieux au chaud devant notre cheminée à zoner devant un navet sentimental ?

Une belle parenthèse toutefois dans ce quotidien, pour aller passer une petite semaine à Londres, entre filles, chez Gaëlle. Je voulais voir Londres illuminé par Noël et je ne l'ai pas vraiment vu au final, mais cela m'a fait du bien de retrouver ma fifille après 3 mois d'absence.
Nous en avons profité pour visiter la Tate Modern, où je n'étais pas encore allée. J'ai adoré le bâtiment d'abord, très bien mis en valeur. Les oeuvres ensuite ? Comme son nom l'indique, nous sommes dans un univers contemporain et donc tout ne me parle pas. Il y a notamment beaucoup d'oeuvres réalisées après la seconde guerre mondiale et très marquées par la guerre et ses dérives.

Mais, j'ai retrouvé avec beaucoup d'admiration des sculptures de Giacometti et j'ai eu un vrai coup de coeur pour ce tableau :

Leon Kossoff  - Man in a Wheelchair


Leon Kossoff, ‘Man in a Wheelchair’ 1959-62



On ne s'en rend pas bien compte comme ça, mais cette peinture est toute en relief avec plusieurs couches de peinture qui donnent corps et vie à cet homme. Et devant cette toile, on a une sensation de mouvement très décalée par rapport au sujet.
Enfin voilà, si vous avez l'occasion d'y aller, arrêtez-vous devant cette toile quelques minutes.










Et puis maintenant quoi ? Eh bien c'est Noël, dans une semaine. Pour nous c'est synonyme de périple d'ouest en est cette fois, pas très reposant tout cela ! Les cadeaux sont faits, il reste un peu d'emballage toutefois, et je me prépare à lancer l'opération gâteaux de Noël, la routine quoi !

Ah, j'oubliais, il paraît que vendredi c'est la fin du monde.
Alors profitez-en bien d'ici là et j'ai trouvé plutôt sympa de vous avoir connus !

A la prochaine dans ce monde ou dans un autre....

Pokou, pokou






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire