vendredi 19 avril 2013

C'est la chienlit !

Ce n'est pas moi qui le dit, c'est jean-Pierre Raffarin, notre ancien 1er ministre. Il parle de la France, en ce moment mais pas que, à mon avis.

En France tout d'abord avec 2 actualités brûlantes.
Le mariage pour tous
Pourquoi j'ai choisi ce thème en 1er ? Parce que cela fait des mois que nos députés, puis nos sénateurs, se crêpent le chignon sur ce sujet, y passent des heures et des jours et des nuits, parce que c'est bien connu, en France, à l'heure actuelle c'est le problème le plus important, le seul qui vaille la peine qu'on dépense autant de temps et d'énergie !
Je laisse de côté l'aspect religieux ou spirituel puisque je ne suis pas croyante et quant au reste, résumons :
Doit-on autoriser les couples homosexuels à se marier civilement ?
Bien entendu. Parce que cette espèce de PACS qui fait les choses à minima, ne convient pas. Ils ont le droit, autant que les hétéro, de vivre leur amour dans un contexte juridique et social qui donne une valeur à leur relation et qui reconnaisse ce qu'ils construisent ensemble. Toute autre forme de statut reviendrait à dire qu'on n'a rien contre les homosexuels mais qu'on ne veut pas de ça chez nous ...
Quel statut pour les enfants ?
Notre fils Alexandre a 17 ans. Quand il était en maternelle, l'institutrice nous a expliqué qu'ils ne feraient pas de cadeaux pour les fêtes des pères et mères car il y avait une grosse majorité de familles divorcées ou mono-parentales. La notion de famille évolue, il faut s'y faire et chercher, toujours, le bien de l'enfant. Quand des enfants vivent avec un couple homosexuel, qu'ils soient l'héritage de l'histoire antérieure de leurs parents ou qu'ils soient adoptés, le principal pour moi est qu'ils soient heureux. Et pour qu'un enfant soit heureux, en dehors de l'amour qu'il reçoit, il est nécessaire que le contexte dans lequel il vit soit reconnu. Il doit se sentir légitime dans un contexte familial légitime. Il faut donc que ses 2, 3 ou 4 parents soient reconnus pour ce qu'ils apportent à cet enfant et que chacun sache que les liens qui se construisent sont eux-aussi reconnus. Cela nécessite donc de définir un vrai statut pour chaque partie prenante.
Doit-on autoriser les couples homosexuels à avoir recours à la PMA ?
Doit-on autoriser les couples non mariés à avoir recours à la PMA?, et les couples porteurs de maladie ? et les couples en âge d'être plutôt grands-parents ?, et les célibataires ?
Je pense que le débat ne se résume pas à l'orientation sexuelle. L'objectif de la PMA est de permettre à un couple ne pouvant pas donner la vie ensemble de bénéficier d'une aide extérieure médicalisée. Les couples homosexuels entrent tout à fait dans ce cadre.
Le recours à une mère porteuse est-il  envisageable ?
Cette question là encore n'est pas liée à l'orientation sexuelle des parents.
En tant que mère j'ai du mal à envisager de porter un enfant pour quelqu'un d'autre parce que je me suis sentie mère dès l'instant où j'ai su que j'étais enceinte et que, dès lors, l'enfant m'était à jamais attaché. Alors pour qui cet enfant doit être porté importe peu. Mais je ne peux pas me mettre à la place d'une femme qui ne pourrait pas avoir d'enfant et qui désirerait que son compagnon donne la vie. Et je ne peux encore moins me mettre à la place de 2 hommes dans cette situation. C'est un débat de société qui mérite une vraie réflexion plutôt qu'un vote de nuit à l'Assemblée. Ce que je pense c'est que le principal c'est l’instinct. Qu'il soit paternel ou maternel, il est l'ingrédient essentiel, et s'il est présent, l'orientation sexuelle de son porteur est indifférente.

C'est la chienlit pour sûr mais dans ce débat, il y avait matière à se faciliter la vie, non ?


Le patrimoine de  nos élus
En France nous sommes vieux jeu. Altmodisch, diraient nos amis allemands, terme que j'ai toujours trouvé très juste et qui doit bien plaire à notre 1er ministre.
Du coup, on ne parle pas d'argent, de politique, de religion et de sexe. En tous cas si on est bien élevé. D'ailleurs faites un test simple : savez-vous combien gagnent vos parents ou vos enfants ? Savez-vous ce qu'ils ont sur leur compte en banque ? Savez-vous pour qui votre conjoint a voté ? Vous en êtes sûre ?  Au travail, on ne sait pas ce que gagne notre collègue et il ne faut surtout pas afficher les salaires. On vit dans le culte du secret et, forcément, on créé plus de jalousie et de fantasmes que nécessaire.
Alors quand, par hasard, on découvre qu'un de nos ministres nous a menti, escroqués, pris pour des imbéciles, on a droit au grand déballage : un français vexé est plus dangereux qu'un français ignorant. Soit ! Déballons !
J'ai parcouru les principaux et j'ai l'impression qu'ils ne vivent pas dans le même monde que nous. Je ne suis pas choquée par ce qu'ils détiennent. La plupart d'entre eux ont une cinquantaine d'années, sont mariés à un conjoint qui travaille, ont rempli des fonctions politiques toute leur vie, ne viennent pas de milieu modeste et donc il n'est pas étonnant qu'ils soient propriétaires voire qu'ils aient une résidence secondaire.
Bizarrement ce qui me choque, c'est ce qu'ils n'ont pas. Quasiment aucun de ceux que j'ai consultés n'a de portefeuilles titres, d'assurance vie et leur épargne est très faible. Certains préfèrent avoir une grosse somme depuis des années sur un livret plutôt que de l'investir. On ne doit pas fréquenter les mêmes banquiers car le mien n'a de cesse de m'inciter à valoriser mon épargne.
Alors forcément je suis dubitative. Ces personnes ont-elles vraiment les capacités à "gérer" notre pays ?
Ce grand déballage, je n'y crois pas un seul instant.

C'est la chienlit pour sûr mais dans ce débat, il y avait matière à mieux faire, non ?


Et il se passe quoi dans le reste du monde ?

En Angleterre, on dépense 10 millions de livres pour enterrer Madame Thatcher, en Italie, on n'arrive pas à élire un président, aux Etats-Unis, des bombes explosent à Boston, en Syrie le gouvernement tue ses citoyens, en Iran, un séisme tue et détruit.

C'est la chienlit pour sûr mais au Cameroun, la famille Moulin-Fournier est libérée et ça c'est trop top !

Pokou, pokou

3 commentaires:

  1. Tu oublies la Corée ma Tite Gisèle ;)))
    Cathy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai. J'espère que c'est juste du Grand Guignol !

      Supprimer