dimanche 16 mars 2014

Une lecture de plus

Je ne sais pas chez vous mais ici le soleil est de retour et cela ne fait pas de mal. Il faut dire qu'en Bretagne, depuis Noël, il n'arrêtait pas de pleuvoir. Jamais vu cela depuis 9 ans que nous sommes installés ici. Alors depuis une semaine on en profite et mes séances lecture-chaise longue-terrasse ont déjà commencé même si c'est parfois avec le gilet et l'écharpe.

Voici donc ma dernière lecture.

Bon c'est clairement l'histoire de DSK. Mais c'est un roman, aussi. L'auteur nous raconte sa vie publique d'avant, basée donc sur des faits réels connus du grand public. Mais il raconte aussi sa vie privée d'avant, et le parti pris de la culpabilité lui inspire un roman. Il brosse aussi les portraits des deux victimes de cette histoire : la femme de chambre bien entendu avec une enquête poussée sur ce qu'a pu être sa vie avant et après et l'épouse aussi, consentante avant et victime collatérale après.
La part de voyeurisme est non négligeable, soyons franc. Mais ce roman se lit très bien et m'a captivée.  Pourquoi ? Je ne saurais le dire. La qualité des portraits et de l'écriture certainement. La certitude quelque part au fond de moi que l'auteur n'a pas tord dans son parti pris et que ce qui est dit devait l'être ? Peut-être. En tout état de cause c'est un roman qui donne une version de ce qui a pu se passer et on y croit, définitivement.

Pokou, pokou

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire