jeudi 22 mai 2014

Coup de coeur

Elle s'appelle Cloé Mehdi, elle a 22 ans et je viens de dévorer son 1er roman.
Il paraît qu'elle est autodidacte. Le talent n'a donc pas besoin d'apprentissage, il sait s'exprimer seul.
Si on lit la 4ème de couverture - "Damien, treize ans, se rend dans son garage pour y prendre une hachette... et découpe son père et sa sœur. Les mains pleines de sang, il attend le retour de sa mère avec la tête décapitée de la fillette." - on se dit que ça commence mal et que ce moment de lecture risque d'être très glauque.
Mais pas du tout.
Avec beaucoup de talent, Cloé nous emmène dans un voyage qui, mine de rien, nous amène à réfléchir sur les conséquences de nos actes, sur les dérives de notre monde où le voyeurisme devient loisir et culture, sur notre lâcheté face au mal subi par les plus faibles.
Je ne peux m'empêcher de penser que ce livre est la base d'un super scénario et qu'il ferait un film génial.
Merci en tous cas à toi Gaëlle, ce choix était parfait !

Pokou, pokou

1 commentaire:

  1. Ah ben je suis contente de voir que ça t'a plu et que ce choix de livre parenticide s'est révélé intéressant ;-)

    RépondreSupprimer