samedi 24 mai 2014

Et qu'est-ce qu'elle devient Gaëlle ?

C'est vrai ça, cela fait longtemps que je ne vous ai pas donné de ses nouvelles. Ce n'est pas parce qu'elle s'est exilée outre Manche, qu'elle ne mérite pas un peu d'attention ...

Et bien, elle a eu 20 ans. Elle a fini sa licence, enfin on attend les derniers résultats mais nous n'avons pas beaucoup d'inquiétude, et elle a décidé de se frotter un peu au monde du travail avant d'entamer un master.
C'est une décision pas forcément facile à prendre.
D'abord parce que tout à coup on est coupé du monde de l'enseignement qui est assez confortable si on y réfléchit bien. Quand on a la chance de suivre un cursus qui nous plaît, il y a le travail, certes, et les cours avec des enseignants appréciés ou non, mais l'environnement est connu et maîtrisé et il n'y a qu'à faire ce que l'on fait si bien depuis un peu plus de 15 ans.
Là, d'un seul coup, elle doit chercher un travail ou un stage, postuler, avoir des entretiens, se vendre puis aller travailler pour .... pas grand chose pour l'instant car elle trouve surtout des stages non rémunérés.
Mais le mot clé de cette phrase c'est : trouve.
C'est l'important non ?
D'abord parce que cela lui montre que la personne qu'elle est et son parcours trouvent de l'écho auprès des entreprises qui recrutent.
Ensuite parce qu'elle va parfaire ses connaissances des métiers de la sphère média et communication, et qu'elle pourra d'autant mieux choisir un master.
Enfin parce qu'elle réalise qu'elle a sa place dans le monde du travail.
Et de nos jours, pour une jeune de 20 ans, c'est déjà pas si mal.

Mais Gaëlle reste Gaëlle, une Laforest avant tout alors rien d'étonnant à la retrouver dans le monde "culinaire", si je peux dire.
Pour ce 1er stage donc ce sera : Best Bars !


Un site tout nouveau, qui a pour objectif de recenser les bars d'Angleterre. Son job ? Il est très varié MAIS une partie est d'aller tester elle-même certains établissements qui les invitent et de publier ensuite une présentation sur le site.
Ah, le monde du travail n'est pas le même pour tous, n'est-ce pas ?

Pokou, pokou

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire