vendredi 17 juillet 2015

Les vacances approchent .....

Encore une semaine et les vacances seront enfin là.
Ce début d'été a été consacré à trouver pour Alexandre un nouvel appartement pour rendre sa 2ème année plus confortable que la 1ère, à faire un tout petit peu les soldes, à m'occuper beaucoup du jardin, à visiter très régulièrement ma kiné, à découvrir la mésothérapie en espérant régler une bonne fois pour toute cette tendinite, à faire de la confiture d'abricots et de la gelée pommes/poires, une nouveauté extra bonne et bien entendu à lire, lire, lire ......

C'est le Goncourt 2013, ce qui à l'époque m'avait étonnée parce que je connaissais Lemaître comme romancier de polar et que je ne l'attendais pas là. Lemaître nous livre le portrait de 3 hommes que la 1ère guerre mondiale a réunis et laissés vivre et qui se retrouvent dans la vie civile. Chacun va essayer de se reconstruire dans ce monde qui n'a plus forcément envie de leur faire une place et leur expérience commune va les poursuivre. Entre l'opportuniste qui veut sa part peu importe la manière, le nanti que la vie malmène et dont la vengeance, même si elle n'a rien de moral, est très jouissive et l'homme de troupe, habitué à n'être jamais considéré et qui pourtant est toujours prêt à se sacrifier, le destin va tisser une drôle de toile. Lemaître prouve dans ce roman sa qualité d'écrivain et quelques pages m'ont rappelé les grands classiques de Zola ou Maupassant. Une bien belle épopée.

Quelque chose de plus léger, enfin, plus facile à lire en tous cas. C'est ma 1ère rencontre avec Lisa Gardner et j'ai beaucoup aimé. Histoire d'une jeune fille, qui a passé sa vie à déménager avec ses parents, sans vraiment comprendre pourquoi elle devait à chaque fois changer de nom.
Et puis, une fois adulte, une enquête policière va la rattraper et la mettre face à sa mort. Les pièces se mettent en place alors proposant au lecteur plein de scénario, et livrant une belle surprise à la fin. Bonne pioche et hâte de lire autre chose de cet auteur.
C'est sur les conseils de ma fille que j'ai lu ce roman, grand succès manifestement. Nous traversons la 2ème guerre mondiale, en partageant la vie de deux enfants. Un jeune allemand surdoué, orphelin, pris dans la folie de l’embrigadement nazi, une jeune française, surdouée, aveugle, résistante, protégée par l'amour de son père et de ses proches et une pierre précieuse promettant la vie éternelle. Tout cela sous les remparts de Saint Malo et dans les combles parisiens.
C'est un beau livre sur l'humanité, l'amour, la folie humaine aussi et la survie. Par contre j'ai été gênée par la construction. Les chapitres sont très courts (parfois juste une page ou deux), on change de personnage à chaque fois et on ne sait jamais si on est dans le présent ou dans le passé et je n'ai pas trouvé ce rythme très confortable.
Mais pour ces beaux portraits nous permettant de vivre cette guerre de l'intérieur, véritablement, je vous le conseille.

Nous retrouvons Harry Bosch, affecté aux Cold Cases, renouant avec une de ses anciennes enquêtes, menée en 1992 au moment des émeutes à Los Angeles. A l'époque, ils n'ont pas pu mener toutes les enquêtes pour résoudre tous les crimes. Mais vingt ans après, quand le nom de cette jeune photographe refait surface, il va mettre un point d'honneur à trouver l'assassin.
Et c'est Harry Bosch, ne l'oublions pas !
Pour l'été, à mettre obligatoirement dans votre valise ou votre tablette.






Pokou, pokou

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire