dimanche 31 janvier 2016

Un peu de bricolage

Ce n'est pas que je veuille me trouver des excuses mais deux choses expliquent mon silence "bloggesque" entre septembre et janvier.
La première c'est ma frénésie de production de confiture, gelée et autre pâte de fruits. J'en ai tellement fait que Jeff m'a dit que si un jour nous avions des petits-enfants, ils m'appelleraient mamie confitures !
Il n'a pas tord, j'en ai tellement fait que j'en ai offert à tout le monde à Noël .... pour pouvoir en refaire l'année prochaine.
En attendant, nous, nous nous régalons !

La deuxième chose qui m'a beaucoup occupée est une idée un peu farfelue que j'ai eue, encore une, de celles qui m’apparaissent tout à coup comme une évidence et que je suis obligée d'accomplir pour le bien-être de mon esprit.
A l'occasion de mes 50 ans j'ai pris plein de "bonnes" résolutions, du style la liste des choses à faire avant d'avoir 100 ans et une d'elles est : voir plus souvent Elvire, ma filleule.
Alors ni une ni deux, je dégaine mon adresse mail préférée et je nous invite, Jeff et moi, à aller passer un week-end chez ses parents en novembre. La vie parfois c'est simple comme un coup de mail !
Et voulant vraiment partager quelque chose de spécial avec elle, je décide de lui fabriquer un calendrier de l'Avent.
Voilà, voilà ........
Y'avait plus qu'à, moi qui n'avais plus bricolé depuis .........

Alors direction Cultura où mon choix se porte sur ce modèle :
 




Je complète mon panier avec de l'apprêt, des pinceaux, des peintures, des stickers, de la colle vernis, du papier collant et au boulot !














Et quelques semaines plus tard, le résultat est là.



Mais, me direz-vous, pourquoi une case est-elle punie ?
Tout simplement parce que durant ces quelques semaines, je me suis promenée partout, même à Bruxelles, avec cette petite case dans mon sac à main parce qu'il était hors de question que je ne mette que des sucreries dans mon calendrier.


Alors quelques sucreries certes, mais également du maquillage, du parfum, des bijoux et aussi une mini-crèche, un petit Atomium ou un petit crucifix, j'ai pris énormément de plaisir à trouver de quoi remplir ces 24 cases. Et je ne suis pas prête d'oublier cet adorable vendeur chez Séphora qui, enchanté par mon idée, s'est démené pour m'aider à garnir quelques cases.

 Et pas d'inquiétude, la dernière case a été peinte et décorée avant l'emballage final !



Et cerise sur le gâteau, j'ai adoré chaque matin de décembre, jeter un oeil sur ma liste pour voir quelle surprise attendait Elvire.

Pokou, pokou


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire